Festival / The Festival

LE REG VARDY EST COURONNÉ CHAMPION 2017 DE L’OPEN DE BRASS BAND D’AMBOISE

Rapport de Chris Jeans d’un événement palpitant dans la vallée des rois

Le week-end du 2 au 4 Juin a vu le 23e Open de France de Brass Band se dérouler Amboise, la ville des rois sur la vallée de la Loire. Bien que le nombre des concurrents était en baisse cette année, six ensembles européens ont lutté pour le titre prestigieux. Comme d’habitude, les gens du pays ont été très nombreux pour montrer leur passion pour la musique et les ensembles ont apprécié leur enthousiasme évident et leurs encouragements. Amboise est superbe et jolie, avec un aspect médiéval et a plus à offrir que n’importe quel lieu pour un concours de musique, un endroit idéal pour un concours de Brass band. La force motrice derrière cette initiative depuis sa conception est Jacques Gaudet, Président de l’Association des Amis du Brass Band, habilement aidé par Pascal Caraty, directeur de l’école de musique d’Amboise. Les deux principaux acteurs cette année ont été les instruments de cuivre Genèva et les percussions Bergerault de notre belle région. Suivant la tradition le festival commence par une fête de bienvenue où chacun peut se rencontrer et avoir quelques rafraîchissements avant le tirage au sort et que le divertissement commence.

Le samedi matin, tous les Brass ont défilé au pied du Château d’Amboise pour concourir dans le Concours de musique de marche. Les brass bands ont joué leur propre choix de marches devant l’arbitre John Hudson et encouragés par une foule enthousiaste, un matin, très nuageux et humide. Le Reg Vardy dirigé par Russell Gray s’est imposé avec une très belle performance dans «The Président » de William Rimmer avec un jeu totalement contrôlé tout au long de leur prestation et beaucoup d’espace pour permettre à la musique de respirer et reçoivent le 1° prix avec un chèque de 500 Euros. Soli Brass (Hollande) dirigé par Ann Van Der Berg a également réalisé une performance impressionnante avec beaucoup de détails musicaux et un tempo très contrôlé dans « The Cosack » de William Rimmer remportant le 2° prix de 380 Euros. La troisième place avec 200 Euros a été attribuée à la East London Brass (UK) mené par Jayne Murrill dans « Ravenswood ». Avec Atout Vent (France) sous la baguette de William Houssoy le quatrième prix lui fut attribué150 Euros avec « Keighley Moor » de  Joe Cook, procurant des moments émouvants et une grande maîtrise dans l’interprétation.

Après un agréable déjeuner le public réuni dans le théâtre de Beaumarchais était désireux de se divertir. Tous les groupes ont donné leurs meilleures performances, jugés le nouveau président du jury Chris Jeans (UK), Ludovic Neurohr et Frederic Theodoloz venus de la Suisse. Chaque ensemble a joué un programme varié de 25 minutes, incluant une pièce imposée. Ces pièces choisies pour 2017 étaient Saint-Magnus de Kenneth Downie (section Championship), Hollywood de Goff Richards (2ème Section) et Saint Andrews Variations d’Alan Fernie (4èmeSection). Puis les ensembles s’installent place Michel Debré où un programme d’animation de 25 minutes a été offert. Le prix pour l’ensemble le plus divertissant est allé au Brass Band Atout Vent et celui des meilleurs solistes en plein air a été décerné à tous les jeunes solistes du Brass Band Junior CRR de Tours. Quelle journée musicale fantastique avec des solistes à couper le souffle, spectacles fabuleux et une super ambiance faisant en sorte que tout le monde a passé une journée très agréable. Les rues étaient animées, les gens enthousiastes et cette ambiance de fête a fourni une excellente occasion pour les orchestres et l’auditoire de fraterniser sur les sites.

Le traditionnel Gala de clôture a eu lieu dans la salle Claude Menard avec cette année en vedette ‘ Le Reg Vardy band ‘ sous la merveilleuse direction du directeur musical Russell Gray. La salle de concert était complètement remplie dès 20 heures, contenant plus d’un millier de personnes. La première moitié de ce concert a débuté avec « Jubilee » de Paul Drury, musique calquée sur les musiques d’orchestre de cirque américain, qui a été prise à un rythme endiablé. Elle a été suivie par l’ouverture «Le Corsair overture» une œuvre vive d’Hector Berlioz arrangée par Geoffrey Brand. Auparavant nous avons eu le plaisir de savourer quelques magnifiques solos du cornet principal Graeme Tindall dans « it’s a lovely day tomorrow » tiré du 3° mouvement de « An Irving Berlin suite » arrangée par Howard Snell.Suivait ensuite « This is My Beloved » d’Alexandre Borodine arrangé par Alan Catherall qui a été élégamment dirigé par Russell Gray. C’était agréable de voir Alan Catherall au 3ème cornet avec l’ensemble sur ses propres arrangements qui ont joué une part si importante dans le programme de Gala choisi, il a été un super arrangeur pour l’orchestre pendant tant d’années. « Three Rivers Fantasy » portait bien la marque de l’arrangeur Alan Catherall. La prochaine soliste était Fiona Casewell au baryton avec « Alone With My Thoughts”. Cet arrangement pour baryton met en valeur les qualités lyriques et agiles de Fiona sur l’instrument. La première partie s’est terminée avec « Seize the Day »de Peter Graham, qui a conduit à une forme de Gospeal où le Brass a produit quelques effets sonores avec des rythmes frénétiques. Il y avait aussi quelques interventions brillantes du xylophone, avant que la musique se calme dans le grave avec l’euphonium sur la mélodie favorite du rugby « Swing Low Sweet Chariot ». Le Reg Vardy Band nous a présenté dans la première moitié une très belle prestation, bien exécutée, avec une grande qualité sonore, réalisée avec une technique brillante, à la grande joie du public.

Juste après 23 heures moment de la remise des prix Le Reg Vardy Band sous la direction de Russell Gray a réussi à s’épanouir dans l’interprétation de Saint-Magnus de Kenneth Downie et comme le dit le texte – « Le chef qui une fois a été couronné d’épines », Russell Gray et son merveilleux ensemble sont maintenant couronnés de gloire. Donc le tout nouveau Champion 2017 de l’Open de France à reçu 1500 Euros de prix et une invitation à concourir aux Championnats de l’an prochain. Les juges ont convenu que Reg Vardy était clairement le meilleur groupe du jour. La Performance de Reg Vardy dans la pièce imposée extrêmement difficile était tout simplement incroyable, une déclaration reprise par tous les membres du jury. Il y avait de nombreuses contributions solistiques tout au long de l’exécution en particulier Graeme Tindall le cornet principal, Kate Malcolm au Bugle, Andrew Enzor au trombone et Andrew Hedley à l’euphonium. Leur programme de concours à superbement débuté avec « Ye Morning Stars of light» de la plume d’Andi Cook suivi par le solo de trombone solo « A Nightingale Sang in Berkeley Square », joué par Andrew Enzor suivi par St Magnus de Kenneth Downie fut une preuve captivante du travail d’ensemble de l’orchestre. Le Soli Brass des Pays-Bas a été très raffiné dans l’interprétation de l’ouvrage imposé et remarquable dans « Kenneth Hesketh’s Masque ». Leur Ténor Horn soliste dans « Andi Scott’s and everything is still » à la superbe sonorité leur a valu la deuxième place. À la troisième place figure East London Brass qui démarre son programme avec « Michail Glinka’s Ruslan et Ludmila » et le solo du ténor horn vedette dans « Kenneth Downie’s Bel Canto » donnant un aperçu  du travail d’ensemble fourni. Dans la 2ème Section le Brass Band Atout Vent de France sous la direction de William Houssoy a eu l’honneur d’être le seul ensemble dans sa section, mais l’une des performances la plus accomplie de la journée. Leur programme débuta avec « Oliver Waespi’s The Raid », puis quelques délicieux solos de cornet d’Arnaud Péru dans « You Raise Me Up » lui à  valu de remporter le prix du meilleur soliste du concours et a reçu un chèque de 380 Euros. Leur programme se termina avec la pièce de concours « Hollywood » de Goff Richards. Dans le 4ème/Section jeunes les gagnants Regent Community Brass ont remporté le titre avec un excellent souci du détail et une grande homogénéité  dans « Goff Richards’ Doyen », un beau solo de baryton dans « Donegal Bay » de Paul Lovatt-Cooper et une bonne interprétation de « Saint Andrews Variations » la pièce imposée.

Il y avait beaucoup de gaieté locale pour les jeunes espoirs du Brass Band Junior du CCR de Tours produisant une belle performance avec « Solidus « d’Alfred Willering, le solo deténor horn dans « An Untold Story » de Paul Lovatt-Cooper était remarquable. Bien que seuls six ensembles participèrent à la compétition, ce fut une journée mémorable.

 

Après que l’enthousiasme soit retombé, le Reg Vardy band revient sur scène pour divertir l’auditoire avec une musique écrite pour célébrer le centenaire de la statue de la liberté, « John Williams’ Liberty Fanfare » arrangé par Alan Catherall. Le prochain soliste était le bugle Kate Malcomb et elle a choisi de jouer le bien-aimé « Evergreen » cette soliste avec une belle richesse sonore a offert une interprétation très musicale, que le public a particulièrement apprécié! Vint alors le temps des musiques de film avec l’arrangement de Strauss/Williams/Catheral  de 2001 Star Wars ou l’ensemble paru « mis sur orbite ». Nous avons eu ensuite droit à quelques merveilleux jeux lyriquex de Stephen Sondheim « Send in the Clowns ». Le soliste final était le très grand principal Euphonium Andrew Hedley qui a enthousiasmé le public avec « Travelling Along » de Chris Mallet mettant en vedette certaines vieilles chansons de l’armée du Salut, avec tant d’aisance dans l’aigu et quelques doubles Fortés ainsi que des passages hyper rapides procurant beaucoup de plaisir, Andrew tenait le public dans ses mains. « Ole Man River » de Jerome Kern arrangé par Mark Freeh a soulevé les foules, surtout avec le solo de batterie bien rallongé. Le Reg Vardy a ensuite donné un spectacle émouvant en jouant la mélodie de l’hymne de Manchester en hommage aux disparus et blessés au cours de l’atroce attaque terroriste dans cette ville. La dernière pièce a été « Fire in the Blood » de Paul Lovatt-Cooper qui a été interprétée avec plein de caractère. Le public déchaîné gratifia l’ensemble par une ovation debout qui conduisit à un rappel nous amenant ainsi à minuit, laissant le public bourdonnant et qui en  voulait encore plus. Les musiciens du Reg Vardy étaient en grande forme et le jeu était de la plus haute qualité tout au long de la soirée. Ce fut une très longue journée pour tous les concurrents, mais tous ont convenu que cela en valait bien la peine. Le porte-parole Graeme Tindall a dit : c’était un long week-end, en particulier en matière de voyages, mais cela valait le coup en rapport avec l’accueil chaleureux que nous avons reçu et le succès sur la scène du concert et du concours. Amboise est un bel endroit pour organiser un concours de Brass Band, surtout que nous avons eu beaucoup de choses à célébrer!!! Le Directeur musical Russell Gray était ravi par les efforts de son groupe : Très content pour leur engagement, lorsque ayant quitté tôt le jeudi matin leur domicile et se rendant à Amboise le vendredi après-midi le Brass band était encore capable de produire des performances haut de gamme en toute occasion. C’était un grand week-end, même si c’est un peu épuisant, et nos remerciements vont à toutes les personnes impliquées dans l’organisation de l’Open Français pour ce qui en fait un voyage mémorable.

Avec le concours principal maintenant terminé, nous pouvions maintenant nous installer confortablement et profiter du divertissement dans la matinée du dimanche par La Banda Jean,le groupe Ernestophone, A Tours de Brass Brass Band et le Brass Band Atout Vent tous de France nous procurant une musique excellente. Une fois l’excitation retombée, ce dimanche après-midi semblait très calme à Amboise. J’ai interviewé beaucoup de personnes et ils ont exprimé leur plaisir et leur attachement à l’événement. En effet, vous, nombreux mélomanes réservez la date d’une année à l’autre pour passer un week-end musical à Amboise. Jacques Gaudet et Pascal Caraty font déjà des plans pour le 24e Français Open Brass Band Championships qui se tiendra le premier week-end de juin du 1-3 juin 2018.

Un week-end à ne pas manquer !

 

THE REG VARDY BAND ARE CROWNED FRENCH OPEN CHAMPIONS

 

Chris Jeans reports from a thrilling event in the Valley of the Kings

 

The weekend of the 2-4 June saw the 23rd French Open Brass Band Championships take place in the beautiful Amboise, the City of Kings on the Loire Valley. Although the contest field was down on numbers this year, six European-wide bands battled for the prestigious title. As usual, the locals were out in force to show their passion for music, and the competing bands appreciated their obvious enthusiasm and encouragement. Amboise is both stunning and pretty, with a medieval feeling to it, and has more to offer than just any brass band competition, and what a great place for a brass band contest. The driving force behind this initiative from its conception is Jacques Gaudet, President of the Association Des Amis Du Brass Band, and ably assisted by Pascal Caraty who is director of the Amboise music school. The two main sponsors this year were Geneva Instruments and Bergerault Percussion. As tradition the festival begins with a welcoming party where everyone can meet each other and have a few light refreshments before the draw and the entertainment commences.

On the Saturday morning, all the bands made their way to the chateau d’ Amboise in order to compete in the march section of the championships. The bands played their own choice of marches to adjudicator John Hudson and encouraged by an enthusiastic crowd on a very cloudy and wet morning. The Reg Vardy Band conducted by Russell Gray emerged as the winners with a performance of William German’s The President delivered some superb playing that was totally controlled throughout with plenty of space to allow the music to breath earning the band a cheque for 500 Euros. Soli Brass conducted by Ann Van Der Berg also delivered an impressive performance with lots of musical detail and a very controlled tempo throughout in William Rimmer’s The Cossack scooping the runner up accolade prize of 380 Euros. Third place with 200 Euros was awarded to the East London Brass conducted by Jayne Murrill who delivered some very good ensemble playing in a performance with well observed directions and a reliable pulse of William Rimmer’s Ravenswood march, with Brass Band A Tout Vent from France under the directed of William Houssoy taking fourth placeand150 Euros with Joe Cook’s Keighley Moor, delivering some confident playing with sonorous band sounds.

After a leisurely lunch the audience assembled in the attractive Beaumarchais Theatre, eager to be entertained. All of the bands gave their best performances, judged by myself as the new President of the jury, Ludovic Neurohr and Frederic Theodoloz both from Switzerland. Each band played a varied programme of 25 minutes, which included a set test-piece. The chosen test pieces for 2017 were Kenneth Downie’s St. Magnus (Championship Section), Goff Richards’ Hollywood (2nd Section) and Alan Fernie’s St. Andrew’s Variations (4th/Youth Section). The bands then moved to Michel Debre’ place where a 20 minutes entertainment programme was given. The prize for the most entertaining band went to Brass Band Atout Vent, and the prize for the best open-air soloists was awarded to all the young soloists from Brass Band Junior CRR de Tours. What a day, fantastic music, breathtaking soloists, fabulous performances and a great atmosphere made sure that everyone had a thoroughly enjoyable day. The streets were packed from start to finish and provided an excellent opportunity for the bands and audience to socialise as well as perform at both venues.

The traditional closing Gala Concert took place in Claude Menard Hall this year featured ‘The Reg Vardy Band’ under the wonderful direction of musical director Russell Gray. The concert hall was completely packed to capacity at 8pm, containing well over a thousand people. The first half of the 23rd French Open Gala concert opened with the band performing Paul Drury’s Jubilee that has been modelled on the American circus band marches and was taken at a tremendous pace. This was followed by a sprightly Hector Berlioz’s Le Corsair overture arranged by Geoffrey brand, before we were treated to some gorgeous playing by principal cornet player Graeme Tindall performing It’s a lovely day tomorrow from the 3rd movement of An Irving Berlin Suite arranged by Howard Snell that was delivered full of warmth and sentiment. Next was Alexandre Borodine’s And This Is My Beloved from Kismet arranged Alan Catherall that was elegantly crafted by Russell Gray. It was nice to see Alan Catherall on 3rd cornet with the band performing all his own arrangements that have played such a major part in their chosen Gala programme, he has been a super arranger for the band for so many years. Three Rivers Fantasy gets the hallmark Alan Catherall treatment. The next featured soloist was Fiona Casewell on the baritone playing Alone With My Thoughts, this arrangement for baritone shows off both Fiona’s lyrical and nimble qualities on the instrument. The first half was brought to a close with Peter Graham‘s Seize the Day, which opened with the bustle of The Gospal Train where the band produced some effective train effects, with frenetic and driving rhythms. There were also some brilliant xylophone playing that cut through the texture, before the music calmed down with the euphonium melody of the rugby favourite Swing Low Sweet Chariot, concluding with the repeated phrases of Amen led into some McArthur Park style rhythmic figures and the return of Swing Low drew the piece to a close. The Reg Vardy Band presented us in the first half with some well-executed fine ensemble playing with a great sound quality, performed with brilliant technique, much to the delight of the French audience and quickly establish what a fine band was on display.

It was now just after 11pm and at the award ceremony it was The Reg Vardy Band under the direction of Russell Gray that managed to flourish in the set work of Kenneth Downie’s St. Magnus, and as the hymn that begins – ‘The Head that once was Crowned with Thorns’, Russell Gray and his wonderful band are now clowned with glory. So the newly crowned 2017 French Open Champions collected 1500 Euros of prize money, and an invitation to compete in next year’s championships. The adjudicators agreed that Reg Vardy clearly showed themselves as the best band on the day. Reg Vardy’s performance of the extremely difficult set test piece was simply amazing, a statement echoed by the all members of the jury. There were many immense solo contributions throughout the performance in particularly Graeme Tindall on principal cornet, Kate Malcolm on flugelhorn, Andrew Enzor on trombone and Andrew Hedley on euphonium that was so beautifully elegant with lovely lyrical phrasing in the music performed at complete ease. Their contest programme opened superbly with Ye Morning Stars of light from the pen of Andi Cook followed by the trombone solo A Nightingale Sang in Berkeley Square played by Andrew Enzor, and a captivating account of the set-work, Kenneth Downie’s St Magnus. The Soli Band from the Netherlands was so refined in the delivery of the set work and had much to admire in Kenneth Hesketh’s Masque, and featured their tenor horn soloist in Andi Scott’s And Everything is Still, scooping the second place. In third place was East London Brass that open their programme with Michail Glinka’s Ruslan & Ludmila and featured tenor horn soloist in Kenneth Downie’s Bel Canto, and gave a fine account of the set work. In the 2nd Section Brass Band Atout Vent from France under the directed of William Houssoy took the honours being the only entry, however was one of the more accomplished performances of the day. Their programme opened with Oliver Waespi’s The Raid, then featured some delightful controlled cornet solo playing from Arnaud Peru in You Raise Me Up  that earnt him the outstanding soloist of the day, picking up a cheque for 380 Euros and closed their programme with the set work Goff Richards’ Hollywood. In the 4th/Youth Section the winners Regent Community Brass claimed the title with excellent clarity of detail and good ensemble playing in Goff Richards’ Doyen, Paul lovatt-Cooper’s baritone solo Donegal Bay and the set work St. Andrew’s Variations. There was plenty of local cheer for runners up the youthful Brass Band Junior du CCR de Tours producing a fine performance with Alfred Willering’s Solidus, the horn solo An Untold Story by Paul Lovatt-Cooper and the set work. Despite there only being six bands in the competition it was still a very memorable occasion.

After the excitement died down it was the Reg Vardy Band back on stage to entertain with music that was written to celebrate the centennial of the statue of Liberty, John Williams’ Liberty Fanfare arranged by Alan Catherall that was delivered polished from this wonderfully drilled ensemble. The next soloist was flugel horn player Kate Malcomb and she chose to play the much loved “Evergreen” The soloist produced a lovely rich round sound quality and she gave a very musical account, which the audience loved too!  It was then movie time as Reg Vardy went into orbit with the rousing Strauss/Williams/Catherall arrangement of 2001 Star Wars. We were then treated to some wonderful lyrical playing from Stephen Sondheim’s “Send in the Clowns” and this was beautifully arranged again by Alan Catherall. The final soloist was the very tall principal euphonium player Andrew Hedley who amazed the audience with Chris Mallet’s Travelling Along featuring some of the old Salvation Army songs, with so much ease in the upper register with a couple super F’s and lightening-speed runs and the music conveys a real sense of fun, Andrew had the audience in the palm of his hands. Jerome Kern’s Ole Man River arranged by Mark Freeh was a crowd pleaser, especially with the extended drum kit solo. The band then gave a moving performance of the hymn tune Manchester in recognition of those lost and injured during the recent terrorist atrocity in the city. The final piece was Paul Lovatt-Cooper’s Fire in the Blood that was performed full of character. This was followed with an encore which not surprisingly led to a standing ovation. At well-gone midnight the band left the audience buzzing and wanting even more. Reg Vardy were in great form and the playing was of the highest quality throughout. It had been a long day for all the competitors, but all agreed that it had well been worth it. Band spokesperson Graeme Tindall said: It was a long weekend, especially in terms of travel, but it was well worth it for the warm welcome we received and the success achieved on the contest and concert stage. Amboise is a lovely place to host a brass band contest, especially when we had plenty to celebrate too!!! Musical Director Russell Gray was also delighted by his band’s efforts: It said a great deal about the commitment that after leaving early on Thursday morning and getting to Amboise on Friday afternoon the band was still able to produce top class performances on every occasion. It was a great weekend, even if it was a bit exhausting, and our thanks go to everyone involved in the organisation of the French Open for making it such a memorable trip.

With the main contest now over, we could now just sit back and enjoy the entertainment on the Sunday morning as La Banda Jean, A Tours de Brass and Brass Band Atout Vent all from France treated us to some excellent music making from all three bands. After the excitement had died down, there is no doubt that Sunday afternoon seemed very calm in Amboise. Many people I interviewed expressed their pleasure and their attachment to the event. Indeed, many music lovers book the date from one year to the next to spend a musical weekend in Amboise. Jacques Gaudet and Pascal Caraty are already making plans for the 24th French Open Brass Band Championships held over the weekend 1-3 June 2018.

A weekend not to be missed!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>